DE SON ORIGINE A NOS JOURS

 

On retrouve des traces de la Réflexologie en Egypte ancienne, comme le prouvent les fresques du tombeau d'Ankhmahor (le plus haut dignitaire après le roi) à Saqqara, datant du début de la 6ème dynastie, 2330 ans avant J.C. environ, connu sous le nom de tombeau des médecins.

Les hiéroglyphes signifient: "Ne me fais pas mal." Le praticien répond : "Je ferai en sorte que tu me remercies."

En Occident, c'est en 1917, qu'un ORL, le Docteur William Fitzgerald publie un livre extrêmement intéréssant intitulé Zone Therapy or Relieving Pain At Home (Thérapie de Zones), dans lequel il décrit comment il parvenait à apaiser la douleur de ses patients en utilisant divers accessoires sur leurs mains et leurs doigts, selon le principe de la découpe du corps humain en 10 zones longitudinales. Il y expose les rudiments de ce que nous appelons aujourd'hui reflexologie

Par la suite, le Dr Joe Riley et la physiothérapeute Eunice Ingham s'intéressèrent aux travaux de Fitzgerald. Cette dernière partit du schéma rudimentaire des zones réflexes sur les pieds laissé par le Dr Fitzgerald et entreprit de longues années de recherche pour aboutir à la rédaction de 2 livres et à l'élaboration des célèbres planches des zones et points réflexes sur les pieds, encore utilisées de nos jours.

Son neveu, Dwight Byers, fut un des premiers cobbayes de Eunice Ingham, puis il devint son bras droit dès 1961. Maintenant agé de plus de 80 ans, il poursuit toujours l'oeuvre de sa tante, convaincu, comme elle, que la réflexologie peut contribuer à soulager les souffrances de l'humanité.

« La réflexologie est une science qui part du principe qu'il y a dans les pieds et les mains des zones réflexes correspondant à toutes les glandes, tous les organes et toutes les parties du corps ».

Dwight C Byers

  • s-facebook

Retrouvez-moi aussi sur Facebook :

Réflexologie plantaire Sandrine Oudet